L’aménagement

 

Les images qui fi gurent sur les piliers furent créées par un certain maître appelé Wilhelm. Elles représentent les quatre évangélistes et plusieurs autres saints, comme Barbara,
Catharine, Pierre, Paul et, naturellement, Walburge. A la retombée des voûtes, il créa des fl eurs et d’autres ornements. Sur l’avantdernier pilier (vu de l’entrée), se trouve l’image du Christe représentant Salvator Mundi (Jésus, le sauveur des hommes) avec le texte: ‘Ego sum via, veritas et vita’ (Je suis le chemin, la vérité et la vie ; St. Jean 14:6).
Tous les pupitres datent du temps de la fondation. Les fl ancs des pupitres (côté fenêtre de l’allée centrale) montrent plusieurs images créées par maître Wilhelm tels que la Sainte Trinité, l’Agneau divin, une martyre etc. Sur certains vitraux on peut remarquer les armoiries d’anciens Pères de l’église: A l’extrême droite de l’entrée on voit celles de
Slindewater et Berner, les fondateurs de la Librije. Les livres furent enchaînés pour des raisons pratiques: La Librije était une bibliothèque publique. Toute personne qui voulait
y étudier pendant les heures d’ouver ture de l’église, était la bienvenue. Il va de soi que les livres ne sortaient pas de la bibliothèque.